forum photo test de qi gratuit
FAQ Membres Nouveaux messages Nouveaux messages Smileys pour le forum Smileys
Inscription Login Logout Rechercher glossaire des termes photo Glossaire
Aide début | Dernières photos
Accès au groupe Facebook Agora-Photo

Zarbi de chez Zarbi
Accueil forum photo > Macros

test de qi gratuit

Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Zarbi de chez Zarbi  Partager sur Facebook Répondre en citant  



Zarbi de chez Zarbi !
blink.gif



Voilà !

mellow.gif



Zarbi veut dire Bizarre en "verlan"; (lequel veut dire : "à l'envers").

wink.gif





Bref, que voyons nous ?



La première image est une abeille : Anthidium florentinum.

L'insecte est un mâle, posé sur une ombellifère.

L'abeille souhaite t-elle battre des pattes pour inventer un nouveau vol ?

(Humour = rires !)
laugh.gif withstupid.gif







La seconde image (image composée dans une série qui dure 20 secondes) est une merveillle ABSOLUE !




Tout le monde a déjà remarqué des nuées d'oiseaux qui s'envolent, progressent, se déplacent puis se posent au sol de façon coordonnée.
De tels déplacements chez les oiseaux sont assez courants.

(Oui, chez les oiseaux !)

Mais, j'ai repéré une scène assez semblable chez les mouches !

On peut découvrir, ici et là, dans de nombreux biotopes, des concentrations importante d'insectes (et surtout de mouches) en fonction de la présence de nourriture (cadavre de vertébré par exemple) ou des spécimens nombreux sur une aire de reproduction.

Mais, dans ces deux cas, les positions animales ne sont pas coordonnées sur les feuilles.

Ce qui est fort intéressant (et problématique) ce sont ces positions orientées et cette coordination collective dans un mouvement d'envol qui reste à expliquer.

Photographié ce 17 juillet, en Bourgogne, sans un chemin forestier ouvert au soleil, seules, trois feuilles de noisetier sont choisies par les insectes.

Le spectacle orchestré par les insectes est le suivant :

Toutes des 20 secondes la cohorte de mouche s'envole de façon synchrone.
Et, ce qui est étrange, les insectes (qui volent en nuage) se reposent sur les mêmes feuilles de noisetier dans une organisation réglée de main de maître !

Hallucinant !

En effet, les quelques mouches qui ne reprennent pas assez vite la position adéquate sur la feuille de noisetier se font houspiller par les mouches voisines les plus proches. (Confer deux mouches, légèrement tournées vers la gauches sur l'image du bas, ces deux mouches vont reprendre la bonne l'orientation).

En cinq minutes environ, j'ai repéré 7 envols et, chaque fois, les mouches se sont reposées sur les trois feuilles spécifiques de noisetier. Pourquoi ces feuilles ?

Les trois feuilles son libérées et occupées en même temps ! Allez donc comprendre quelque chose !

Peut-on parler de synchronisation sociales, une sorte de cohésion sub-sociale ?
Quel est le rôle fondamental de ce comportement de vol collectif coordonné ?

Sauf ignorance de ma part, ce comportement chez la mouche n'a pas été expliqué.

Je suis heureux de rapporter cette découverte étrange par une preuve imagée.
Découvrir le phénomène est surprenant, faire une preuve par l'image est sans doute un exploit.

Reste alors a expliquer la scène; un labeur qui, pour l'instant, dépasse largement mes compétences !

thumbs-up.gif
Message
 Matériel Photo : Canon G5 et Pentax Z1
EricEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail.Http://seclin.tourismeee/le_cd_insectes_du_jardin.htm

 Partager sur Facebook Répondre en citant  




Pour la position, elles maximisent apparement la surface et
l'incidence des rayons de soleil sur leur corps/ailes pour chauffer au max.

Est-ce une motivation ou un comportement induit par autre chose ?

Pour le ballet des envols, ...



.
.
.

...

... c'est pour éviter de s'endormir au soleil et d'attraper une insolation w00t.gif biggrin.gif




Message
 Matériel Photo : L'avantage de la photo, c'est que tu te fous pas de la peinture partout
JamEnvoyer un message privéJmbureau photo prod

 Répondre en citant  

Citation : "l'incidence des rayons de soleil sur leur corps/ailes pour chauffer au max."

Pour se chauffer ?

Non, je ne pense pas.

Il est évident que les insectes utilisent la chaleur du soleil pour préparer au mieux les muscles du vol. Mais, lorsque les mouches se réchauffent; elles le font seules sans notion de groupe.

Il y ici a une gestion de l'espace sur le support de la feuille de noisetier, mais, le concept n'est pas immédiatement corrélé à la chaleur.

La gestion et l'optimisation de la surface de la feuille par les insectes est donc remarquable. On pourrait imaginer que les mouches se réchauffent au soleil.
Mais, si tel était le cas, un éventail de plus de trois feuilles serait utilisé par les insectes.





thumbs-up.gif
Message
 Matériel Photo : Canon G5 et Pentax Z1
EricEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail.Http://seclin.tourismeee/le_cd_insectes_du_jardin.htm

 Répondre en citant  

Tres sympa ce troupeau d'insecte.
On dirait des tournesol qui se tournent au soleil.
Message
 WaladouEnvoyer un message privéHttp://letoufclub.over blog/MSN Messenger

 Répondre en citant  

Citation de Waladou :
Tres sympa ce troupeau d'insecte.
On dirait des tournesol qui se tournent au soleil.



c'est vrai ça waladou : il y a vraiment que toi pour voir des tournesols au soleil avec des feuilles vertes : ton sens de la couleur m'étonne toujours.

Moi, je délirais plutôt déjà sur les trois pistes d'atterissage servant de terrain d'entraînement à cette escouade d'avant-poste de mouches chargées ensuite de former le reste de la troupe...afin de se transformer rapidement en vol organisé comme ceux des sauterelles s'abattant sur les récoltes...ou bien décidées à faire comme le grand sphinx d'Amérique du Nord : ce papillon lors de ses migrations de 4000 km jusqu'au Mexique, ressemblant à s'y méprendre à un vol de petits oiseaux migrateurs. Assez impressionnant à voir !
Message
 Matériel Photo : minimaliste et numérique : PRAKTICA DCZ 5.4
coletteEnvoyer un message privéCalendrier photos

 Répondre en citant  

Eric , je suis etoné que tu n'ai pas la reponse , elle est pourtant simple et à été expliqué en 1983 par un islandais qui étudiais les moustiques des fjord, bref
Ces mouches sont d'une sous especes séviphage (qui se nourri de séve),
il se trouve, que prés de ce noisetier, est présente, à coup sur, une plantation maraîchere de persil, or le persil comme chacun sait est une des plante qui contient le plus de fer. les mouche butineuses gorgées de séve concentrent le fer. C'est ici la clée du mystere: en passant à coté d'un transformateur electrique, les mouche se polarise magnétiquement, elles s'en trouve aimantées , elles se regroupent iresistiblement par attirance magnétique et s'orientent ineluctablement par rapport aux pôle magnetique terreste nord-sud. si les mouches peuvent s'orienter differement c'est parcaquelles sont moins riche en fer ( surement par anémie), cependant le magnetisme residuelle crée des champs qui enroulent les intestin des autres mouches d'où douleurs des congénéres et rabrouage. cqfd[/u]
Message
 Matériel Photo : en sony / minolta
momoEnvoyer un message privé

 Partager sur Facebook Répondre en citant  

Comme je l'ai dit à Dune, j'ai proposé cette analyse éthologique à 220 personnes spécialistes dans plusieurs pays, via des listes de diffusions.

Et, des réponses sérieuses m'arrivent mais, là, je suis enchanté !

Ma réponse préférée est celle de Momo !!! laugh.gif

Les positions magnétiques comme les aiguilles d'une boussole ! C'est brillant, hilarant !!! smile.gif

Et, cette fois je suis sérieux, c'est parfois en faisant des briefings à bâtons rompus, que, l'on peut élucider un phénomène inexpliqué !

Et, selon moi, Colette est sans doute assez proche d'une réalité tangible.
Selon Colette :"Les trois feuilles de noisetier, les trois pistes d'atterrissage, servent de terrain d'entraînement".

C'est aussi mon idée !
Oui, puisque le comportement est volontaire, (non alimentaire, pas lié à une activité de reproduction) cela ressemble alors à un exercice.
Mais, alors, si tel est le cas, la cohérence des positions (que Momo nous explique!!!) ne nous éclaire pas sur les raisons pour lesquelles et comment les mouches s'envolent, toutes ensembles, pour réaliser une bouche à quelque distances dans le chemin forestier.

En examinant la vingtaine d'images que j'ai, on peut noter un nombre assez constant de mouches par feuilles.
A chaque vol, 2 ou 3 mouche par feuilles varient, pas plus.

Je vous assure que ces deux observations photographiques sont sérieuses et, je focalise avec plusieurs confrères pour imaginer une réponse.

J'ai bien un "embryon" d'analyse, mais, mon idée est radicalement opposée avec les conceptions généralement admises. Et, c'est en observant la découverte de nuages d'insectes dans l'ambre que je me suis posé, il y a déjà vingt ans, cette interrogation.

Voici un exemple de fossile :


Bien évidemment les mouches et moustiques ne sont pas arrivés au piège de la résine aérienne collante par le seul effet des rafales de vent !

Au plaisir de lire vos commentaires ! wink.gif

Eric.
Message
 Matériel Photo : Canon G5 et Pentax Z1
EricEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail.Http://seclin.tourismeee/le_cd_insectes_du_jardin.htm

 Répondre en citant  

En attendant mieux côté idée de ma part...je peux déjà dire que je trouve très belles les photos tant de l'abeille sur son ombellifère perchée...ce qui doit sembler aussi inhabituel comme choix pour l'avoir mise aussi dans le post des zarbies.

.... que celles de cette collection de mouches qui semblent bien être une première sur ce site, en dehors de son côté exceptionnel pour l'auteur.

Et, une fois n'est pas coutume : on sait même qu'elles se trouvent sur des feuilles de noisetier !
Message
 Matériel Photo : minimaliste et numérique : PRAKTICA DCZ 5.4
coletteEnvoyer un message privéCalendrier photos

 Répondre en citant  

Oui, ok ...
Mais, ce qui est "amusant" dans l'esprit scientifique c'est : l'ouverture de l'esprit ! laugh.gif


Lorsque j'ai montré, il y a 15 -20 ans des nuages de mouches piégés (sans interprétation directe huh.gif ) dans une pièce d'ambre, les scientifiques de la docte institution, à la capitale, ont affirmé (me rangeant au placard des benêts laugh.gif ) que la concentration et la position des insectes dans la résine fossile résultait exclusivement du flux des coulées de résine et des rafales de vent !

Tient donc ! thumbs-up.gif

Le vent et les coulées de résine rangeraient alors les diptères dans un ordre cohérent !

J'aurai "éventuellement" pensé l'inverse ! Le vent, puis, les coulées dénaturent graduellement les positions mortuaires des insectes !

Mais, bon, faisons révérence devant le maître ! thumbs-up.gif

Et, lorsque je repère enfin la chose !
La chose, ENFIN, en pleine nature !!!! Ces mouches rangées !

Une nouvelle fois on me dit que cela n'existe pas !? (Leur réponse).

Un commencement grégaire, un essaim, un comportement sexuel, une concentration alimentaire, une sorte d'activité de clan, ... ???

Quelle que soit l'interprétation, on doit admettre que les positions SONT ORIENTEES (naturellement orientées et sans artéfact) !

Et, il n'en faut pas plus pour me satisfaire, car, sur la place publique en 1998, des personnes célèbres de la capitale, (qui feraient autorité à la télévision), ont raconté que j'interprétais des artéfacts.

Connaissant assez bien les fossiles de l'ambre j'ai essayé d'expliquer aux incrédules que mes fossiles étaient authentiques.

Bon, c'est entendu, ne parlons plus d'ambre. withstupid.gif

Il reste donc ce nuage de mouches, (des insectes contemporains qui volent en escadrilles) à interpréter ! Et, là, c'est bien troublant !
CQFD !!!!!

Pour compléter le dossier des fossiles on rappellera que chez les libellules (et une fois encore le sujet n'est pas pris en compte) des fossiles montrent des insectes qui sont rangés en épis de blé comme le sont les avions sur un porte avions.
blink.gif

Un truc donc identique aux mouches ???? blink.gif

Mais !!!! Nos doctes chercheurs paléontologues de métier (payés pour leurs analyses précieuses) ont écrits que ces fossiles étaient des "originalités amusantes", mais non significatives de la Nature.
Si les insectes apparaissent coordonné, ce n'est là qu'un Artefact non interprétable ! C'est la hasard en quelque sorte !

Ce qui est nouveau, n'existe donc pas ?!

Ah je m'amuse de trouver ces preuves qui démontrent l'existence de ces choses étranges !!!

Le nuage des mouches est une réalité. J'ai bien une interprétation, mais, on m'a affirmé que c'était une bêtise.
Je conserve alors précieusement les interprétations de professionnels qui, avec le temps et les preuves, perdent en crédibilité...

Pour l'équipe des chercheurs du CNRS de Dijon, mon criquet rose n'était que foutaise ! Mais, ce jour !!!
Je viens de recevoir un guide d'identification des criquets canadiens avec en couverture, un criquet comme le mien : un mutant et tout mignon ! On en reparle à l'occasion.


Eric.
Message
 Matériel Photo : Canon G5 et Pentax Z1
EricEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail.Http://seclin.tourismeee/le_cd_insectes_du_jardin.htm

 Répondre en citant  

...tout comme les US s'inquiètent assez fortement de l'invasion qui ne date que de quelques années ...des dernières jolies peluches divines de Dune au nom d'abeilles...inconnues au bataillon jusqu'ici chez eux...

bon : contente de moi, quand même : ton morceau d'ambre m'a assez fasciné, fallait bien que je trouve un moyen pour t'en faire reparler, même si c'était du coup pour l'écarter.

J'ai pas mal regardé sur le net (pas tout écumé ça c sûr, et l'état de mes connaissances en entomologie étant proche de zéro...diff de pointer intelligemment une recherche dans ces conditions.)

Cependant : pas vu de description ou de photos d'ambre fossile comportant une telle collection de bestioles suffisante pour faire penser à Pompéi...., comme la tienne, davantage qu'aux rafales de vent, ça c'est sûr.

Serait-ce de la part de leurs congénères actuelles...pas plus sottes que nous...une pre-science d'une nécessité de changement de lieu d'habitat à plus ou moins longue échéance ?...pour conserver l'espèce...d'où la nécessité de regroupement chez une ethnie réputée agir individuellement généralement ?...elles semblent aussi équipées d'un gyroscope particulier, à plusieurs fonctions ?

Après tout, il semblerait que ces petites choses, ça vole à Mac2 si on les met à l'échelle humaine sur le plan de la taille...enfin c'est ce que j'ai lu -

Une surprise quand même : je savais que l'ambre fossile jusqu'à la baltique était étudié particulièrement... et même daté très conscieusement suivant leurs ères correspondantes...mais j'ignorais que l'ambre purement européen de nos contrées semblerait n'intéresser personne.

Dans les longues listes de parties d'ambre catalogués mais non étudiés contenant des fossiles de mouche : on voit même de l'ambre libanais...mais apparemment pas d'européen.

A quoi serait dû cet ostracisme ?

J'ignorais aussi qu'à 200 millions d'années de recul à un poil près de quelques millions en plus ou en moins...on pouvait connaître la direction des rafales de vent et leur force...pour expliquer l'emprisonnement particulier de ton morceau d'ambre...

Je les reconnais bien là les scientifiques : ils ne changent pas.

Pas très différent de celui qui a débarrassé du choléra l'Angleterre bien avant le reste de l'Europe...dû à l'entêtement qu'il a mis à vouloir construire ses Km d'égoûts...fort coûteux qui feraient l'affaire. Ca a bien fait l'affaire effectivement, mais pas du tout pour la raison qu'il croyait.

C'est bien là où la science me fascine, et me plaît particulièrement : les résultats qu'elle obtient en dépit de toutes ses erreurs, ou grâce à elles.

Faut avoir de l'humour pour survivre dans ce milieu...ou alors ne pas en avoir un poil.
Message
 Matériel Photo : minimaliste et numérique : PRAKTICA DCZ 5.4
coletteEnvoyer un message privéCalendrier photos

 Partager sur Facebook Répondre en citant  

Oui, il faut avoir de l'humour (et des arguments ) !
Car, sinon, le retout de lecture après une publication est TRES sévère !

Tient en parlant d'ambre du Liban, les trois personnages en dessin sur la couverture du Mag-amp ont découvert un ambre antérieur de 100 Millions d'années à celui le plus ancien contenant des insectes (et des moustiques). Et, si, par hasard, jurassik Park devenait Triassik Park ?!!!





Et, cela, c'est encore un scoop Mondial ! wink.gif


Pour ce qui est du comportement des escadrilles de mouches orientées, j'ai lancé l'info à des Canadiens.
Message
 Matériel Photo : Canon G5 et Pentax Z1
EricEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail.Http://seclin.tourismeee/le_cd_insectes_du_jardin.htm

 Répondre en citant  

et pourquoi seulement aux canadiens ? L'Amérique du Nord, c'est un tout en général pour les insectes : ils ne savent pas encore reconnaître les imbéciles frontières crées par les hommes.

Au fait : félicitations pour la page de couv du forum wink.gif

_______________________________________________________

les cèdres du Liban : ils vont encore bien souffrir cette fois-ci. Déjà qu'il n'en reste presque plus !

Enfin : des optimistes à tout crin en ont quand même replanté quelqus-uns.
Message
 Matériel Photo : minimaliste et numérique : PRAKTICA DCZ 5.4
coletteEnvoyer un message privéCalendrier photos

 Répondre en citant  

Non, je parle des canadiens pour aujourd'hui et aujourd'hui seulement; (sinon cela fait une dizaine de pays :Allemagne France Belgique Italie Espagne, ...)

Mais, pour ce qui est des canadiens certains qui travaillent pour le développement Mondial de l'Afrique et qui suivent les invasions et les vols des criquets (migration et vols) sont de brillants spécialistes. Et ce sont ceux là même qui publient cette semaine un livret pour identifier les criquets canadiens avec des spécimens mutants rose et bleu.


Mais, nous nous éloignons de nos moutons et le sujet consiste à expliquer comment et pourquoi il est possible de voir des mouches qui volent en rang serré. Etant dit que cela n'EXISTE PAS!


Dernière édition par Eric le Lun Juil 24, 2006 2:51 pm; édité 1 fois
Message
 Matériel Photo : Canon G5 et Pentax Z1
EricEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail.Http://seclin.tourismeee/le_cd_insectes_du_jardin.htm

 Répondre en citant  

ah : c'est plus clair comme ça effectivement

espérons alors que tu pourras bientôt dire que tu as fait mouche rolleyes.gif
Message
 Matériel Photo : minimaliste et numérique : PRAKTICA DCZ 5.4
coletteEnvoyer un message privéCalendrier photos

 Répondre en citant  

NON !!! w00t.gif

Colette ne comprend RIEN !!!! devil.gif

Ce sont bien des : " escarmouches " !!!!


biggrin.gif laugh.gif wink.gif

thumbs-up.gif withstupid.gif
Message
 Matériel Photo : Canon G5 et Pentax Z1
EricEnvoyer un message privéEnvoyer un e-mail.Http://seclin.tourismeee/le_cd_insectes_du_jardin.htm




Répondre au sujet
Accès rapide:
Sauter vers:  
  Montrer les messages depuis:      


Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Page de garde
Topics les plus visités : Noeud marin | Mante religieuse | Suricat | Photographie de nu : Julia | High Key | Peroquet rouge | Sans culotte | Videur de carte | Nettoyage capteur | ombre chinoise | Un mec
Sites partenaires : photos gratuites | Test de QI gratuit | Photographie | Test qi | Tablature Guitare


Accès direct catégories internes les plus visitées
Photos de paysages et de nature | Photos urbaines | Macrophotographie | Photographie d'animaux | Portraits photos | Photos noir et blanc | Photos de nuit | Photos sous-marines | Autres types de photos | Photos artistiques de nu et de lingerie | Photographies dont l'auteur est inconnu | Le coin des débutants | Bar du forum Agora-photo | Tutoriaux photo | Photos de concerts | Photos de paysages et de nature 6 | Photos urbaines 14 | Macrophotographie 16 | Photographie d'animaux 11 | Portraits photos 24 | Photos noir et blanc 2 | Photos de nuit 1 | Photos sous-marines 2 | Autres types de photos 28 | Photos artistiques de nu et de lingerie 1 | Photographies dont l'auteur est inconnu 6 | Le coin des débutants 3 | Bar du forum Agora-photo 1 | Tutoriaux photo 2 | Photos de concerts 1 | Photos de paysages et de nature